RGPD : Les Points Clés À Retenir Sur La Nouvelle Loi Européenne


Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) entre en vigueur aujourd’hui. Cette loi européenne sur la vie privée et la protection des données a pour but de donner aux citoyens plus de contrôle sur leurs données traitées par voie numérique. Zoom sur le RGPD.

Les entités, qu’elles soient en France, en Europe ou ailleurs manipulent les données pour analyser le comportement des utilisateurs, réaliser des études ou encore à des fins marketing. Les données exploitées sont :

  • Nom/prénom du consommateur ou prospect
  • Adresse postale
  • Adresse IP / données GPS (données de localisation)
  • Numéro de téléphone
  • Adresse email
  • Numéro d’identification ou identifiants
  • Cookies
  • Les données sensibles : informations relatives à l’identité économique, physique, psychique ou génétique
  • Opinions politiques

À compter d’aujourd’hui, selon l’article 3 du RGPD dans son paragraphe 1 : « Le présent règlement s’applique au traitement des données à caractère personnel effectué dans le cadre des activités d’un établissement d’un responsable du traitement ou d’un sous-traitant sur le territoire de l’Union, que le traitement ait lieu ou non dans l’Union ».

Que risque l’entreprise en cas d’infraction ?

Une entreprise qui ne se conforme pas à cette loi risque gros : elle encourt une amende de 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires annuel total. On peut comprendre pourquoi les entreprises se sont ruées pour mettre à jour leurs politiques de confidentialité.

Quid du consommateur ?

Avec l’application de cette nouvelle réglementation, les consommateurs se voient octroyer plus de droits :

Plus de transparence : vous avez une meilleure visibilité de la façon dont les données sont utilisées et il est possible de les récupérer plus facilement.

La portabilité des données permet de transférer les données personnelles d’une plate-forme à une autre. Cela peut être utile pour changer de services de stockage de photos par voie cloud, par exemple.

Le droit à l’oubli plus clair : l’internaute peut faire une demande de désindexation s’il souhaite que ses données ne soient plus traitées. Il peut ainsi supprimer facilement les comptes obsolètes avec plus de souplesse.

La protection garantie des mineurs : les parents des mineurs de moins de 16 ans doivent donner leur accord pour pouvoir être inscrits sur une plate-forme. Par conséquent, ils n’auront plus accès aux réseaux sociaux sans le consentement des parents.

Un guichet unique permet au consommateur de s’adresser directement à l’autorité de protection de son pays en cas de non-conformité au règlement, quel que soit l’endroit où se situe l’entité.

Les entreprises et sous-traitants sont donc responsables de la sécurité, la confidentialité et la documentation des données pour permettre une protection optimale (des données).

Optimiser la relation client en conformité au RGPD

Pour gérer la relation client, il est préférable de déléguer cette tâche à des prestataires fiables. Besoin de plus de renseignements ? Appelez-nous au 09 70 71 83 00 ou adressez-nous un mail via notre formulaire de contact. Nous vous mettrons en relation avec des centres de relation client qualifiés pour que vos opérations, externalisées ou pas, se passent dans les meilleures conditions.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Sentimancho